Présence des mouvements de jeunes dans notre diocèse

9 décembre 2008

Compte-rendu de la commission pastorale des jeunes du 29 septembre 2008

Présentation des mouvements

Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ)

C’est un mouvement qui s’adresse aux jeunes de 7 ans à 21 ans, et le gros de l’effectif est au niveau du collège. Nous sommes un mouvement de spiritualité ignacienne. C’est un mouvement pour conforter sa foi. Faire de sa vie une eucharistie. On leur apprend à reconnaître ce qui est bon en eux. Nous avons 50 jeunes dans le Vaucluse, mais nous aimerions relancer le MEJ au niveau des paroisses. Le MEJ a des parcours pédagogiques que l’on peut proposer à ces « vies diocésaines » on peut largement intervenir pour des « groupes de confirmands » ou lors de « rassemblements ».
Le mouvement est là pour rendre service, entrer dans une dynamique diocésaine.

Scouts et Guides de France (SGDF)

Depuis 3, ans les mouvements des Scouts et Guides de France ont fusionné, une nouvelle pédagogie est en cours d’élaboration. Il y a actuellement 9 groupes sur le Vaucluse.
Il y a 1000 adhérents sur le territoire, environ la moitié sur le Vaucluse. Nous avons une pédagogie adaptée à chaque tranche d’âge, la vie la nature et la vie en équipe sont les bases du scoutisme. « L’engagement dans l’Eglise on y tient ». Chaque groupe est implanté dans une paroisse et est accompagné par un prêtre local.
Chacun de nos services et mouvements apporte quelque chose aux jeunes, on fait partie d’une grande communauté aux services des jeunes, mais parfois le message de l’Eglise a du mal à passer.

Scouts Unitaires de France (SUF)

Dans le Vaucluse, nous avons 70 jeunes basés sur Caderousse/Orange. Nous aussi comme les scouts nous tenons beaucoup à l’engagement spirituel. Chez nous les garçons et les filles sont dans des groupes différents. Le gros problème que nous avons est le recrutement des chefs et cheftaines. Nous avons un aumônier accompagnateur, Pierre Emmanuel Beauny.
Nos attentes : se présenter aux paroisses.

Action Catholique des Enfants (ACE).

Cette année il n’y a plus rien sur le diocèse, j’ai donc demandé de l’aide au niveau national. Ce sont des groupes d’enfants âges de 6 à 15 ans. Pour l’histoire, l’ACE est l’ancien mouvement « Cœur Vaillant Ame Vaillante », mouvement fondé il y a 70 ans, mouvement d’église reconnu par les Evêques de France. C’est un mouvement qui accueille les enfants catéchisés ou non.
C’est la première fois que nous sommes invités à la pastorale des jeunes, pour moi c’est une super opportunité d’être ici, nous aimerions pour l’avenir regrouper l’ACE-ACO et la JOC, de ces trois mouvements n’en faire qu’un et avoir un prêtre accompagnateur, nous souhaitons que les portes des paroisses s’ouvrent.

Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC)

Absente pour raison professionnelle, la responsable avait communiqué un message de présentation de ce mouvement, texte qui a été lu dans son intégralité et dont voici de larges extraits.
La JOC est un lieu de parole et d’écoute pour les jeunes de 15 à 25 ans, c’est aussi les aider à faire valoir leurs droits. 5 jeunes dans le diocèse se retrouvent à Cavaillon, le prêtre accompagnateur est le Père Sébastien Montagard.
L’objectif de la J.O. est de donner un lieu de parole et d’écoute à des jeunes des quartiers populaires (collégiens, lycéens, apprentis) de 15 à 25 ans, qui ne sont ni en aumônerie ni en paroisse. Des accompagnateurs adultes sont présents à leur côté pour les aider à prendre leur vie en main, à agir ensemble pour faire valoir leurs droits au sein de la société.
Les jocistes se réunissent en révision de vie à travers la démarche du Voir, Juger, Agir qui est spécifique aux mouvements d’action catholique.
Le « Voir » permet au jeune d’apporter un fait de vie, son propre témoignage, et le « Juger » met en parallèle sa vie et la foi, à travers un texte d’Evangile ou une prière.
L’Agir confronte le jeune à l’engagement, à la prise de responsabilité dans son quotidien.
Des actions sont menées sur le plan régional et national telles que « Emploi atout jeunes », « on est fait pour vivre ensemble ».
Des enquêtes et des rapports sont transmis au gouvernement pour faire entendre la parole des jeunes.
Ces jeunes qui participent à la JOC ont du mal à la proposer à leurs copains par manque de maturité et de soutien dans leur démarche.
Auparavant, c’était des prêtres et des religieuses qui nous signalaient des jeunes susceptibles d’entrer en JOC.
La JOC est un mouvement atypique par rapport aux autres mouvements de la pastorale des jeunes. Les jocistes sont très loin des JMJ, de Taizé ou de Lourdes car ce sont des jeunes qui apprennent à connaître le Christ à travers leurs propres galères et la découverte des valeurs humaines pratiquées en JOC.

Scouts et Guides d’Europe (FSE)

Le Vaucluse se redynamise après un endormissement durant les années passées. Nos groupes ne sont pas mixtes. Nous sommes un mouvement d’obédience catholique.
Sens de Dieu, sens des autres, sens du service, sens du caractère, de la santé. Le groupe des filles a pour prêtre accompagnateur le Père Marc Quatrefages et pour les garçons c’est le Père Chiaverini, curé de Maussane (Bouches-du-Rhône).
Nos attentes : avoir de bons contacts avec les paroisses, ils sont déjà bons mais continuer.